Les sept questions les plus fréquentes sur le turbo

23 September 2019

Malheureusement, le turbo n’est pas une composante facile, avec laquelle on peut facilement dire : elle fonctionne ou elle ne fonctionne pas. Les questions ne sont par conséquent pas simples lorsqu’un turbo semble défaillant. Mais quelles sont donc les questions que les experts reçoivent le plus souvent chez Turbo’s Hoet ? Que disent-ils pour vous assister ?

Nous ne voyons plus entrer en atelier un moteur diesel sans turbo, ou alors il faut être spécialisé dans les véhicules de collection... A côté de cela, beaucoup de motorisations récentes à essence sont également dotées de la technologie turbo. Logiquement, les problèmes de turbo sont également croissants. Comment établir un diagnostic de base au niveau du turbo ?

Apprendre à travailler sur le turbo est un processus d’apprentissage graduel. Souvent, les dommages au turbo sont causés par tout à fait autre chose. Il est important de le savoir, afin de trouver la vraie source du problème. Vous ne voulez surtout pas courir le risque de monter un autre turbo, et de devoir constater après que la cause se trouve ailleurs. A l’arrivée : des dégâts répétitifs coûteux.

Sept questions fréquentes sur le turbo :

Demandez conseil à nos experts, si vous hésitez en cas de panne turbo. Turbo’s Hoet apporte son aide pour exclure des pannes récurrentes en matière de turbo.

N’hésitez pas à demander comment intervenir correctement du premier coup.

Question 1 : Il subsiste un bruit au turbo qui n’y était pas auparavant. Que faire ?

Souvent, il s’agit d’une fuite. Contrôlez avec un test d’étanchéité fumigène. De préférence un générateur de fumée qui permet de contrôler sous pression, il se peut que certaines fuites ne se déclarent que sous pression.

Question 2 : Est-ce que le code défaut me dit que le turbo est cassé ?

Dites-vous bien que chaque marque d’outil de diagnostic formule elle-même ce que signifient les codes défaut. Si vous voulez en avoir le cœur net, soumettez le code à l’un de nos spécialistes chez Turbo’s Hoet. Dans une prochaine édition, nous allons développer le sujet des codes et diagnostics.

Question 3 : S’il y a fuite d’huile, le turbo est-il cassé ?

Vérifiez si l’huile se situe en amont ou en aval du turbo. Si l’huile se trouve avant le turbo, ce dernier ne sera pas en cause ; il sera question d’un problème de reniflard, par exemple.

Question 4 : Est-ce qu’il peut y avoir du jeu sur l’arbre d’un turbo ?

Du jeu dans le sens perpendiculaire à l’arbre, appelé jeu radial, est nécessaire pour que le film d’huile puisse se poser entre l’arbre et ses bagues, sans pour autant que les roues touchent l’intérieur des carters. Dans le sens axial, donc dans le sens de l’arbre, il peut y avoir un demi millimètre de jeu à peine perceptible.

Un certain jeu est nécessaire en radial pour le graissage des bagues. Mais il n’y a quasiment pas de jeu axial, sinon la roue de compresseur ou la roue de turbine toucheraient les carters.

Le turbo est un dispositif de précision, mais la cause n’est pas toujours là. Regardez et pensez plus loin.

Question 5 : Il y a des fuites de gaz d’échappement, est-ce que le turbo est endommagé ?

Souvent, c’est l’échappement qui est bouché, par exemple à hauteur du catalyseur ou du filtre à particules. La pression augmente en aval de la roue de turbine, et le turbo va fuir via les joints d’étanchéité, ou lorsqu’il s’agit d’un turbo à géométrie variable, via le mécanisme de réglage de la géométrie.

Question 6 : Quelle doit être la pression d’un turbo ?

Le calculateur de gestion moteur détermine la pression turbo souhaitée, en fonction des circonstances. La pression varie tout le temps, il n’existe donc pas une pression ‘idéale’.

Question 7 : Puis-je remplacer moi-même une soupape sur un turbo à géométrie variable ?

Non, cela n’est pas possible, étant donné que celle-ci est calibrée sur le turbo. Ceci nécessite un outillage spécialisé. D’autant plus qu’en cas de dysfonctionnement de la géométrie, la soupape en est rarement la cause.

Savoir-faire et expérience à votre service

Ce sont les questions qui se présentent le plus souvent à nous. Des questions qui montrent que ce qui parait être un problème turbo, ne l’est pas toujours. Souvent le turbo casse à cause d’un élément externe et son remplacement pur et simple ne résoudra rien. Le deuxième turbo subira le même sort.

L’expérience pour
trouver les vraies causes de panne sont rarement présentes. Mais avec le large
savoir-faire de Turbo’s Hoet ce n’est pas un problème insurmontable.
Passez-nous un coup de fil, avant votre commande,
ou laissez-nous effectuer une révision pour remettre à neuf votre turbo.

Réparation sans aucun risque

Le but de Turbo’s Hoet est de créer une certitude lors de la réparation du dispositif de suralimentation. Cela commence par un diagnostic correct. Dès que vous enregistrez un turbo de remplacement, un appel téléphonique suivra pour vous assister au montage correct. Complété par une Garantie Sans Soucis, qui vous prend en charge le turbo si toutefois, malgré les précautions, une panne survenait.

Mieux encore : devenez Turbo Partner. Ceci pour une extension des conditions de garantie, telles que la prise en charge de la main-d’œuvre, l’accès à la base de connaissances de Turbo’s Hoet, et le turbo training pour améliorer vos connaissances..