FAQ: LE MOTEUR S’EMBALLE, EST-CE À CAUSE DU TURBO?

15 November 2017

L’interaction entre moteur, gestion du moteur, et turbo nous amène beaucoup de questions sur la technologie turbo. Nous partageons volontiers les réponses sur des questions fréquentes. Une des questions que nous recevons régulièrement est la suivante : le turbo est-il la cause de l’emballement d’un moteur ?

Pour rétablir les faits : dans la plupart des cas il s’avère que la véritable cause n’est pas le turbo. Vérifions d’abord ce qu’on comprend par ‘s’emballer’. Le phénomène de l’emballement d’un moteur signifie que le moteur reçoit du carburant de manière incontrôlé, ou commence à consommer de l’huile de moteur. Effet horrifiant : on ne peut pas couper le moteur. On dirait le film d’horreur Christine…

EXPLICATION LOGIQUE

Naturellement, il y a une explication logique du phénomène. Il est possible que l’huile vienne du turbo, qui est après tout lubrifié par l’huile. Mais il existe différentes causes. Il est possible que les joints du turbo soient endommagés, et que l’huile trouve son chemin vers le moteur par le système d’admission.

PRESSION D’HUILE

Il est également possible que la pression d’huile dans le turbo est trop élevée. Il existe différentes causes pour la croissance de la pression d’huile dans le turbo. Ceci n’a rien à voir avec le fait qu’il y a trop d’huile allant vers le turbo ; le problème c’est que l’huile ne peut pas échapper le turbo assez rapidement. La pression d’huile augmente donc dans le turbo, et l’huile glisse entre les joints. L’huile est introduite dans le moteur par l’admission, et le moteur s’emballe. Il paraît alors que le turbo en est la cause, mais ce n’est pas le cas.

FATIGUE DES MATÉRIAUX

À cause de l’emballement du moteur, le régime du moteur dépasse le régime maximal. Le réglage du turbo est alors également impossible, car le carburant est apporté sans cesse. Le régime du turbo est donc également excessif. Les dommages engendrés s’appellent dommages dus à la survitesse. La prochaine fois on dira un peu plus à ce sujet. Le danger réside dans le risque de fatigue des

matériaux du turbo, engendrant un dysfonctionnement immédiat du turbo. Si le moteur est coupé à temps, il est possible que les dommages au turbo ne soient pas encore visibles. Pour éviter tout dommage consécutif, nous vous conseillons de réviser le turbo après un emballement de moteur.

Vous avez des questions ou des remarques ? Envoyez-moi un courriel.