REPORTAGE PHOTO : DEPOT IMPORTANT DE CALAMINE

23 September 2019

juni 2019

Sur l’établi se trouve un turbo qui n’a pas six mois, et dont l’ensemble tournant est totalement détruit. Des dégâts auxquels on ne s’attend pas sur un turbo si jeune, d’autant plus que le véhicule n’a parcouru que 15.000 km. Nous démontons le turbo pas-à-pas et vous montrons, à l’aide de photos, comment nous arrivons à notre diagnostic.

Photos 1 et 2

Deux photos qui montrent un dépôt extrême de calamine.

Photo
3

Le carter
échappement, encore imprégné d’huile et beaucoup de calamine.

Photo
4

Les rainures dans
le carter admission montrent que la roue de compresseur a touché le carter
d’admission en alu.

Photo 5

La roue de
compresseur est elle aussi encrassée. Les traces de frottement sur le carter
admission sont bien visibles.

Photo
6

La roue de turbine
montre également de fortes traces d’encrassement à la calamine.

Photo
7

L’emplacement des
bagues est fortement érodé.

Photo
8

Le carter palier
est chargé de calamine et les orifices d’étanchéité sont endommagés.

Photo
9

La cloche thermique
est fortement encrassée, et imprégné d’huile.

Photo
10

Quand nous
regardons la butée, nous constatons une usure prématurée.

Photo 11

Pour finir : les bagues du turbo. Remarquez comme elles sont rainurées.

Conclusion

Les images sont très révélatrices et nous racontent une histoire précise.
Les traces de friction et les dégâts importants sur l’arbre
du turbo au niveau de l’emplacement des bagues indiquent un jeu axial. Celui-ci
se présente en cas de contre-pression des gaz d’échappement, provoquant une
pression sur la turbine vers l’intérieur du turbo. La conséquence de ce
phénomène est que le film d’huile ne parvient pas à remplir l’espace ainsi créé
et l’effet refroidissant de l’huile est compromis. L’huile brûle à l’intérieur du turbo et provoque la calamine que
nous constatons. Nous avons rarement vu un turbo aussi encrassé que celui-ci.
Le fait qu’il n’y ait pas de coloration sur l’arbre prouve qu’il ne s’agit pas
d’une insuffisance de graissage, ce qui exclut la panne par défaut de
graissage. De surcroît, la calamine présente
dans l’huile n’a pas fait du bien au turbo. Dans notre section Questions/Réponses
vous pouvez lire quel est l’effet d’une huile contaminée.

Donc : contre-pression des gaz d’échappement. Pour éviter
que la panne ne se reproduise, il faut trouver la cause du problème. Par exemple, un filtre à particules bouché.
Nous conseillons au mécanicien de s’intéresser à la défaillance du processus de
régénération. Est-ce que le propriétaire ne fait que des courts
déplacements ? Ou y a-t-il un défaut au
niveau de l’allumage ?

Avez-vous des questions ou des suggestions ? Ecrivez-nous à sales@th-group.eu . A la recherche d’un turbo ? Visitez notre Turbowebshop.